• un aujourd'hui...le premier

    aujourd'hui s'appelle dimanche, mais je n'aime pas ses connotations. ennui, gris, froid dur sur les tempes. se coucher, une musique pleuvant sur les tympans.
    une vaine envie de pleurer qui sourd de tous les membres. même les aventures d'un pubard cocaïné lucide (99 francs, Beigbeder), un très bon livre, du Houellebecq en moins misogyne mais drogué...même un livre refuse de me donner asile. va pleurer dans les bras de ta solitude.

    dimanche. enfer. tous les dimanches de ma vie dans chaque dimanche. tous les dimanches de ma vie pour un samedi.

    mais demain sera lundi. lundi, magasins fermés, solitude du dimanche, dehors.
    la pluie trop fine, les pavés éclatés, et les enfants, partout, qui grouillent, comme de gracieux insectes dont on ne sait quoi faire. ils regardent sans encore juger peut-être, et sautent dans les flaques. boueuses larmes.


  • Commentaires

    1
    paolina
    Dimanche 26 Février 2006 à 23:46
    cehef
    un peu de poésie un dimanche.. alala.. tu me refais sa dimanche prochain quand j'aurais un nouveau bad? sans blague, un peu déprimant mais pas mal pa mal!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :