• argent fin, cheveux morts de boréale trouvés par terre, encore sanglants de nouveauté

     tout ce que je peux encore vouloir
    c'est être un enfant sans morale

    ce n'est même plus possible
    alors semblons.

    à tracer des croix mouillées sur les ardoises, au petit matin...
    faire une croix sur les pensées qui reviennent
    marée vomissante, lourde, renversante

    des morceaux d'épaves rouillées en travers de la gorge
    l'orbe rouge passé des anciennes douleurs
    avec la blessure présente, la cicatrice blanche qui se rouvre

    (
    ce sont les pensées qui laissent les cicatrices les plus profondes
    pas de jamais pas de toujours
    noyez-vous pensez)


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Mars 2006 à 04:31
    Déviante
    quand, enfin, m'accorderez-vous un mot? Un et je serai parmi les angles bleus d'Yves Klein... Bises douces vous :)
    2
    déviante
    Dimanche 2 Avril 2006 à 13:46
    je suis là
    gueule de bois mais je suis là!?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :