• acides

    Feuilles frémissantes de jade sanglant ciselé
    Feuilles qui palpitent, délimitent un battant tunnel d'ors de verdure
    Lauriers venteux qui claquent dans la chaleur
    Essences âpres et épithètes colorées qui jaillissent
    Les chants des haleurs aux barques de lierre empoisonné
    Tourbillent dans un lent brouhaha, clignotant de cris oiseleurs

  • Commentaires

    1
    romain
    Lundi 5 Juin 2006 à 14:40
    réponse
    je suis prof en école, en association, j'ai fait des remplacements en cnr et en enm, mais bon, comme tu dois t'en douter c'est pas si facile , moi j'ai commencé le piano a 5 ans, et j'en ai bavé, bon maintenant je suis plutot tranquille mais j'avoue que ca demande beaucoup d'investissement..en tout cas pour devenir vraiment prof en Cnr, faut avoir des prix de partout, ce qui n'est pas mon cas! hi hi, mais il y a d'autres portes, chacun sa voie bonne continuation
    2
    Mardi 6 Juin 2006 à 11:12
    Alors superbe!
    Ton écriture m'enchante et je me plonge dans tes textes en prose fusain et d'acide sublimatoire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :